Les fruits
LES FRUITS SIMPLES

Les fruits simples sont formés uniquement par le développement de l'ovaire d'une seule fleur. Lorsque la partie femelle de la fleur (gynécée) est formée d'un seul carpelle ou de plusieurs carpelles soudés, ce gynécée se transforme en un fruit unique après la fécondation des ovules qui se transforment en graine. La paroi du fruit (appelée péricarpe) dérive essentiellement de la paroi de l'ovaire.

Fleur dont le gynécée est composé d'un ovaire formé ici de plusieurs carpelles soudés. Le développement de l'ovaire donnera un fruit simple unique dont la structure variera en fonction du nombre de carpelles et de la structure du péricarpe (sec ou charnu).

Exemples :
  • Lorsque le gynécée est formé de plusieurs carpelles libres, chaque carpelle évoluera en un fruit simple, mais la fleur produira plusieurs fruits simples. C'est ainsi que le gynécée d'une fleur peut être composé de 2 ou 4 carpelles libres ou faiblement soudés qui donneront à maturité 2 ou 4 fruits simples (exemples : diakène des ombellifères, disamare de l'érable, tetrakène des Labiées, etc.). Quand le nombre de carpelles libres est supérieur, on parle alors de fruits multiples.
  • Par opposition aux fruits simples, il existe des fruits complexes et des fruits composés.

    [Haut de la page]


Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.

 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie