Les fruits
DE LA FLEUR AU FRUIT

La fleur des Angiospermes

Sur un réceptacle porté par un pédoncule sont insérées les différentes pièces florales :

  • les pièces protectrices comprenant le calice formé de sépales et la corolle formée de pétales,
  • les pièces reproductrices mâle (androcée formée d'étamines) et femelle (gynécée formé d'un ou plusieurs carpelles).
schéma d'une fleur d'Angiosperme

Schéma d'une fleur d'Angiospermes. Le gynécée de la fleur est ici formé d'un seul carpelle. Celui-ci est composé d'une partie renflée (l'ovaire) pourvue d'un espace (loge carpellaire) contenant le ou les ovules. L'ovaire est surmonté d'une tige fine (le style) qui se termine par une partie renflée (le stigmate).

Le gynécée peut être formé de un ou plusieurs carpelles soudés ou libres.

  • A : Le gynécée est formé d'un seul carpelle. On l'appelle le pistil. Dans ce cas, gynécée, carpelle et pistil désignent le même objet.
  • B : Le gynécée est formé de plusieurs carpelles soudés. On l'appelle aussi le pistil.
  • C : Le gynécée est formé de plusieurs carpelles libres entre eux.

Le gynécée peut être au dessus ou au dessous du plan d'insertion des pièces florales. Voir ovaire supère et ovaire infère .

Les ovules sont portés par une région spéciale de la paroi du carpelle : le placenta. Voir les différents types de placentation .

Le fruit

Le fruit est formé après la fécondation. Pendant que les ovules se transforment en graines contenant un embryon, la paroi de l'ovaire se transforme en paroi du fruit, le péricarpe sensus stricto.
Selon que la paroi du fruit est composée uniquement de la paroi de l'ovaire ou inclut d'autres tissus comme le réceptacle de la fleur par exemple, on distingue les fruits simples, les fruits complexes et les fruits composés.
Selon que le péricarpe se lignifie ou se charge de substances hydrophiles et d'eau, on distingue les fruits secs et les fruits charnus.
Selon que les fruits s'ouvrent ou non en libérant les graines, on distingue les fruits déhiscents et indéhiscents.

[Haut de la page]

Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie

 

 

De la fleur au fruit
Les fruits
DE LA FLEUR AU FRUIT

La fleur des Angiospermes

Sur un réceptacle porté par un pédoncule sont insérées les différentes pièces florales :

  • les pièces protectrices comprenant le calice formé de sépales et la corolle formée de pétales,
  • les pièces reproductrices mâle (androcée formée d'étamines) et femelle (gynécée formé d'un ou plusieurs carpelles).
schéma d'une fleur d'Angiosperme

Schéma d'une fleur d'Angiospermes. Le gynécée de la fleur est ici formé d'un seul carpelle. Celui-ci est composé d'une partie renflée (l'ovaire) pourvue d'un espace (loge carpellaire) contenant le ou les ovules. L'ovaire est surmonté d'une tige fine (le style) qui se termine par une partie renflée (le stigmate).

Le gynécée peut être formé de un ou plusieurs carpelles soudés ou libres.

  • A : Le gynécée est formé d'un seul carpelle. On l'appelle le pistil. Dans ce cas, gynécée, carpelle et pistil désignent le même objet.
  • B : Le gynécée est formé de plusieurs carpelles soudés. On l'appelle aussi le pistil.
  • C : Le gynécée est formé de plusieurs carpelles libres entre eux.

Le gynécée peut être au dessus ou au dessous du plan d'insertion des pièces florales. Voir ovaire supère et ovaire infère .

Les ovules sont portés par une région spéciale de la paroi du carpelle : le placenta. Voir les différents types de placentation .

Le fruit

Le fruit est formé après la fécondation. Pendant que les ovules se transforment en graines contenant un embryon, la paroi de l'ovaire se transforme en paroi du fruit, le péricarpe sensus stricto.
Selon que la paroi du fruit est composée uniquement de la paroi de l'ovaire ou inclut d'autres tissus comme le réceptacle de la fleur par exemple, on distingue les fruits simples, les fruits complexes et les fruits composés.
Selon que le péricarpe se lignifie ou se charge de substances hydrophiles et d'eau, on distingue les fruits secs et les fruits charnus.
Selon que les fruits s'ouvrent ou non en libérant les graines, on distingue les fruits déhiscents et indéhiscents.

[Haut de la page]

Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie