Les fruits

La COURGETTE : une baie dérivant d'un ovaire infère
Pour connaître la structure de tous les fruits et légumes, cliquez sur étalage du marché et choisissez.

 

Le fruit de la courgette (Cucurbita pepo) comme celui de toutes les Cucurbitacées est un fruit charnu (baie) dérivé d'un ovaire infère. Il est appelé du nom général de péponide.

Origine géographique : Amérique.
L'espèce présente de nombreuses variétés d'aspects très différents cultivées surtout au Sud de la France, en Italie, Espagne et au Maghreb.

Morphologie externe

Fleurs de courgette. fleurs fanées de courgette et jeunes fruits.
Fleur mâle fanée de courgette. On observe les étamines dans la corolle fanée et l'absence d'ovaire. Jeunes fruits de courgette. Le fruit se développe sous la fleur femelle à l'intérieur du réceptacle floral

Fruit mûr de courgette
Coupe longitudinale d'une courgette
Coupe longitudinale d'une courgette. A gauche, le pédoncule, à droite le reste des pièces florales. Dans le péricarpe charnu, on distingue les graines disposées en ligne, mais il est difficile de déterminer le type de placentation.

Coupe transversale d'une courgette
Coupe transversale d'une courgette, schéma
Coupe transversale d'une courgette. La partie verte extérieure, dans laquelle on aperçoit les faisceaux conducteurs qui irriguent les pièces florales, dérive du développement du réceptacle. La partie blanche correspond au développement de l'ovaire. Le schéma montre comment une placentation de type axile dont les placentas se sont développés vers l'extérieur, amène la graine en position périphérique.

Le fruit de courgette dérive d'un ovaire infère comme on le voit par la position opposée du pédoncule et de la cicatrice des pièces florales. Ce fruit est donc formé en partie (la partie principale) par le développement de l'ovaire, et en partie par le réceptacle floral soudé à l'ovaire. Quelle est l'importance de la participation du réceptacle dans la formation du fruit complet ?

On peut essayer de répondre à cette question avec une variété de courgettes rondes plus facile à observer dans leur totalité.

Courgette ronde vue de profil : on distingue à la base des côtes en relief qui correspondent aux faisceaux conducteurs qui irriugaient les pièces florales situées au sommet (ovaire infère). Courgette ronde vue de la base (niveau du pédoncule : on observe 5 faisceaux externes (niveau des 5 côtes) correspondant à l'irrigation des sépales et 5 faisceaux intermédiaires (entre les côtes) correspondant à l'irrigation des pétales. Courgette ronde vue de dessus (niveau de l'insertion des pièces florales) : on distingue les 10 faisceaux qui se terminent au niveau de la cicatrice d'insertion des sépales et des pétales.

Pour préciser la localisation anatomique des faisceaux, nous avons utilisé une coloration spécifique de la lignine (constituant essentiel des vaisseaux) : la phloroglucine chlorhydrique.

Section longitudinale d'une courgette ronde au niveau du pédoncule: on distingue à gauche et à droite à la périphérie de l'organe deux faisceaux externes et vers le centre un certain nombre de faisceaux internes qui irriguent les carpelles.
Section longitudinale d'une courgette ronde au niveau de la périphérie. Les faisceaux externes se profilent sur toute la périphérie de l'organe : ils indiquent la région d'origine réceptaculaire. Section longitudinale d'une courgette ronde au niveau de la cicatrice d'insertion des pièces florales: un faisceau externe se termine au niveau de l'insertion d'une des pièces florales (sépale ou pétale). Au centre on observe les faisceaux qui iriguent l'ovaire.

Les faisceaux conducteurs mis en évidence à la périphérie du fruit irriguent les sépales et les pétales. Il y en a en effet 2x5 ce qui correspond aux 5 pétales et aux 5 sépales (alors que dans l'ovaire, il n'y a que 3 carpelles. La région périphérique épaisse( de quelques millimètres) que parcourent ces faisceaux est donc d'origine réceptaculaire.

Utilisation : la courgette se consomme avant maturité complète à différents stades de croissance, avant que les graines ne deviennent grosses et dures dans la cavité centrale. On peut même consommer les jeunes feuilles et les fleurs mâles. La chair est blanche. La courgette se consomme rarement crue mais plutôt cuite dans de multiples plats, ratatouille, couscous, gratin, en beignets, etc.

Autres baies de Cucurbitacées
Autres fruits

Citrouille

Melon
[Haut de la page] 
Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie