Les fruits
Le COTON : une capsule

Le fruit du coton (Gossypium sp., de la famille des Malvacées) est une capsule loculicide (fruit sec déhiscent) s'ouvrant par trois à cinq fentes. A maturité, des touffes de coton s'en échappent. Il s'agit des longs poils épidermiques émis par le tégument des graines.

Origine géographique : Inde.
Le cotonnier est un arbuste de climat chaud et humide.

Capsule de coton ouverte
Coupe au niveau des graines d'une capsule de coton
Capsule de coton ouverte par quatre fentes. La graine entourée de poils s'en échappe.
Coupe au niveau des graines. Les poils de coton sont issus des téguments des graines.

Capsule de coton ouverte
Schéma explicatif d'une capsule de coton
Capsule de coton ouverte. Les graines attachées au centre ont été enlevées, sauf une ( en bas), entourée de ses poils épidermiques. Chacune des quatre valves comporte une cloison médiane.
Schéma explicatif. La déhiscence est réalisée au niveau de la nervure médiane de chaque loge (déhiscence loculicide) permettant ainsi la libération des graines.

Utilisation : Les longs poils unicellulaires (30à 40 mm de long environ), composés de cellulose presque pure, servent à fabriquer le coton, produit manufacturé dont l'importance économique est énorme, c'est "l'or blanc". Les fibres les plus longues servent à fabriquer la ouate, les fils et les textiles ; les courtes sont transformées en papier ou régénérées en viscose. Les graines broyées donnent une huile alimentaire et un tourteau assimilable par les ruminants. La culture du cotonnier est, hélas, très polluante (engrais, pesticides), épuisante pour les sols, et demande une irrigation intensive (ayant entraîné l'assèchement de la mer d'Aral).

Autres capsules
Autres fruits

Balsamine

Coquelicot

Marron

Ricin
[Haut de la page] 
Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie