La stagnation des mares forestières favorise la prolifération bactérienne. Ainsi, pendant quelques jours, la surface de l'eau se couvre d'un voile bactérien opâque qui peut s'étendre sur la quasi-totalité de la mare.

Retour