Le rotifère, Philodina sp. (video 1, video 2), est très commun dans les mares peu profondes et les flaques temporaires d'eau de pluie où il pullule. On distingue l'appareil rotateur antérieur qui crée un courant d'eau vers la bouche (video 3), derrière laquelle se trouvent les mâchoires ou mastax (video 4). Les rotifères en général et Philodina en particulier ont la réputation d'être parthénogénétiques, ce qui veut dire que les individus sont tous femelles et pondent des oeufs femelles. (video 5)

Retour