Les amibes sont extrêmement fréquentes dans les milieux aquatiques des eaux stagnantes. Certaines, par leur grande taille, facilitent leur observation. Leur pasticité illustre les déplacements cellulaires. Leur voracité permet d'observer aisément les vacuoles digestives ainsi que les mouvements internes du cytoplasme. (video 1, video 2, video 3, video 4, video 5, video 6)

Retour