La microinjection au stade indivis, d'un composé fluorescent à base de rhodamine, permet de marquer toutes les cellules de l'embryon.