Les mouvements de convergence extension poussent les tissus dorsaux à recouvrir le bouchon vitellin, en même temps qu'ils s'invaginent par le bord d'enroulement.

(Empilement d'images SFRS CERIMES-M.Delarue)