Schémas interprètatifs des mouvements du neurectoderme au cours de la neurulation sur des sections transversales d'embryons depuis le stade de la plaque neurale (PN)(1) jusqu'à
la formation du tube neural (TN) (5).

On retrouve l'épaississement du neurectoderme par rapport à l'épiderme limitant (1), le soulèvement
des bourrelets neuraux (BN) (1,2), le rapprochement
des bourrelets neuraux vers le plan médian (en tireté bleu) (3), l'affrontement des bourrelets neuraux (4) et la soudure des bourrelets neuraux dont l'aboutissement est
la formation du tube neural qui se sépare de l'épiderme (Ep).

On remarque que l'épiderme dorsal accompagne le neurectoderme dans un mouvement de recouvrement du tube neural.

Le neurectoderme est composé
de deux populations de cellules à vocation différente. En bleu clair, sont représentés les tissus à l'origine du tube neural sensu stricto.

A la limite du neurectoderme et de l'épiderme, en bleu
tramé, sont représentées les cellules de la crête neurale qui s'individualisent au moment de la soudure des bourrelets neuraux. Entre autres dérivés, elles sont à l'origine des ganglions rachidiens
(Gg) qui se localisent à proximité du tube neural.

Arch: Cavité de l'archentéron, Ch: chorde, End: endoderme, S: somites.