A la fin de la gastrulation, l'expression de la paraxial- protocadhérine se restreint au mésoderme paraxial à l'origine des somites.