Chez le pleurodèle, on note que les territoires présomptifs du mésoderme sont accessibles à la superficie de l'embryon.
Cette carte a été recomposée à partir des travaux de Vogt,W.(1929. Gestaltungsanalyse am amphibienkeim mit örtlicher vitalfärbung. II. Gastrulation und Neurulation bei urodelen und anuren. W. Roux Arch. Entw. Mech. Org. 120: 384-706.) et de travaux plus récents utilisant des traceurs de lignage cellulaire (Delarue,M., Sanchez,S., Johnson,K.E., Darribère,T., and Boucaut,J.C. (1992). A fate map of superficial and deep circumblastoporal cells in the early gastrula of Pleurodeles waltl. Development, 114: 135-146.)

 

Chez le xénope, seuls les territoires ectodermiques et endodermiques sont accessibles à la surface de l'embryon (à gauche). Les territoires présomptifs du mésoderme sont situés dans les couches profondes des tissus embryonnaires (à droite).