La tête spermatique pénètre dans l'hémisphère animal, précédée de son aster et entrainant avec elle une partie du pigment cortical (1). Les microtubules initiés à partir de l'aster spermatique irradient dans l'ensemble du cytoplasme et forment un réseau qu'utilisent les pronucléi mâle et femelle pour migrer l'un vers l'autre (2, 3). La rencontre des pronucléi s'effectue dans l'hémisphère animal et est suivie de leur fusion ou amphimixie (4).