Les ovocytes 2ères émis par la femelle de xénope sont entourés de leur gangue mucilagineuse. Une fois déposés sur le fond d'une boîte de Petri, ils aparaissent séparés régulièrement les uns des autres par l'épaisseur de cette gangue (à gauche). Par contre, si la gangue est chimiquement dissoute, les ovocytes s'accumulent les uns contre les autres comme des billes dans leur sac (à droite).