L'expérience de Gimlich consiste à greffer le blastomère D1 d'un embryon normal au stade 32 cellules, à la place d'un blastomère végétatif, quelqu'il soit, d'un embryon irradié aux RUV (d'après Gimlich et Gerhart, 1984). Le résultat est la restauration de la face dorsale.