Accueil B.Mol Gen T.P Web
LA STRUCTURE DU CHLOROPLASTE 
Localisation des complexes protéiques par l'utilisation de mutants déficients
 
Chez les Chlamydomonas on connaît des mutants déficients pour certaines sous unités des complexes protéiques. L'observation des images obtenues par cryofracture permet de localiser par différence les complexes protéiques.

Face EFs du chloroplaste
Mutant déficient en PSII
Observation de la face EFs du chloroplaste de chlamydomonas sauvage (à gauche) et mutant déficient en PSII (à droite). (Clichés : Jacqueline Olive).
 
 
 
 
Le nombre de particules observables sur la face EFs diminue chez les mutants déficients en complexe PSII. La majorité du complexe PSII est donc localisée dans les membranes des thylacoïdes accolées au niveau des grana.
De la même façon, on peut montrer que le complexe PSI est principalement situé dans les membranes non accolées.
 
Pour comprendre : la technique de cryofracture.

Pour approfondir : les techniques d'étude, la structure des chloroplastes des algues, des plantes supérieures et leur différenciation.



 Roger Prat et Véronique Vonarx
Crédits photographiques : Jacqueline Olive
 
Dernières modifications : 27 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie