Accueil B.Mol Gen T.P Web
LA STRUCTURE DU CHLOROPLASTE 
Contraste négatif du chloroplaste éclaté


Le contraste négatif (appelé aussi "coloration négative") est réalisé en déposant une goutte de phospho-tungstène sur une préparation biologique (en général une suspension). Le tungstène est un métal lourd donc, opaque aux éléctrons. Les structures de l'objet biologique non colorées apparaissent alors en clair sur un fond sombre. Cette technique a permis de mettre en évidence des structures de petite taille (virus, molécules protéiques, ADN, etc..). Appliquée à une suspension de chloroplastes éclatés, elle permet de préciser quelques éléments de structure.
Une vue générale obtenue par cette technique confirme visuellement l'existence de thylacoïdes empilés en forme de disques aplatis.

Un empilement granaire
Détail du pourtour d'un thylakoïde.
 Un empilement granaire.
(Cliché : Jean Claude Roland).
 Détail du pourtour d'un thylacoïde.
(Cliché : Jean Claude Roland).

 
 
Un agrandissement montre de plus l'existence de particules proéminentes (sphères pédonculées) sur les surfaces libres (non accolées) des thylacoïdes granaires. Ce type d'image est historique. L'existence de ces particules sur les membranes du chloroplaste a tout de suite fait penser qu'elles pourraient avoir un rôle décisif dans la photosynthèse. Pour cela, on les a appelé des "quantasomes". Il s'est avéré rapidement qu'elles n'avaient pas de relation directe avec la lumière et qu'il s'agissait en fait de complexes ATP-synthasiques.

D'autres microphotographies montrent des images similaires :

Etalement de disques granaires
ATP-synthases sur les bords d'un thylacoïde
Un étalement des disques granaires.
(Cliché : Marcel Signol).
Détail : on observe les ATP-synthases sur les bords d'un thylacoïde et sur la surface de celui-ci.
(Cliché : Marcel Signol).
 
Cette technique fait apparaître avec précision les particules qui se trouvent en relief à la surface des thylacoïdes. Pour celles qui se trouvent dans la membrane des thylacoïdes, leur détermination demande d'autres techniques :
Pour approfondir : les techniques d'étude, la structure des chloroplastes des algues, des plantes supérieures et leur différenciation.

 


 Roger Prat et Véronique Vonarx
Crédits photographiques : Jean Claude Roland et Marcel Signol
 
Dernières modifications : 27 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie