Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes

 
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires


ÉLEVAGE DU VER DE FARINE Tribolium castaneum

Tribolium castaneum est un insecte coléoptère de la famille des Ténébrionidés, apparenté au ver de farine Tenebrio molitor, mais beaucoup plus petit . Il est élevé dans divers laboratoires comme organisme modèle en génétique.
Les images ci-dessous ont été photographiées à la loupe binoculaire. Un individu adulte de Tribolium castaneum mesure 3 mm de long .


Tribolium castaneum adulte.
Vue dorsale. Longueur : 3 mm

Diverses mutations ont été identifiées chez cette espèce. L'élevage très simple de cet animal rend possible l'étude pratique de la transmission des caractères héréditaires. En outre, des mutations homéotiques ont été identifiées. Elles affectent des gènes homéotiques homologues de ceux trouvés chez d'autres espèces.


  • L'élevage en pratique


Matériel
  • Farine complète
  • Levure de boulangerie sèche (en billes)
  • Flacons en verre
  • Rouleau de papier essuie-tout
  • Elastiques

Procédure

  • Placer la farine et la levure au congélateur pendant au moins 24 h.
  • Remettre la farine et la levure à température ambiante.
  • Ajouter 5 % de levure à la farine (soit 50 g/kg) et bien mélanger.
  • Verser le mélange dans les récipients sur une hauteur de quelques centimètres.
  • Étiqueter les flacons (type de mutant, date, etc.).
  • Ajouter les animaux.
  • Fermer le flacon avec un couvercle en papier maintenu par un élastique.
  • Placer les flacons dans un endroit chaud (croissance la plus rapide à 34°C).

Remarques

  • La farine complète provenant de l’agriculture biologique est préférable pour l’élevage en général car elle ne contient pas de pesticides. Si vous voulez observer les stades du développement ou récolter les pupes pour le sexage, utiliser alors de la farine blanche prétamisée.
  • Placer la farine et la levure au congélateur au moins 24 h à l’avance (2 semaines est préférable) pour détruire les œufs d’autres insectes éventuellement présents. Laisser revenir à température ambiante avant d’y placer les insectes.
  • Mettre un masque en cas d’allergie aux poussières ou à la farine.
  • Les insectes se retournent facilement sur le dos mais ont des difficultés à se redresser seuls. Lorsqu’ils sont nombreux, ils se poussent entre eux avec leurs pattes les uns contre les autres pour se redresser. S’il y a peu d’insectes dans chaque flacon, ils ont du mal à se redresser et peuvent alors mourir de faim. Dans ce cas, ajouter, par dessus la farine, des grains de blé complets broyés dans un moulin à café.

Levure

  • Utiliser la levure à la concentration de 5 % par rapport à la farine (50 g par kg de farine).
  • L’université du Kansas préconise d’utiliser une levure à croissance rapide qui permet une croissance légèrement meilleure des insectes.

Vacances

  • Si vous abandonnez les insectes pendant l’été, remplir aux 2/3 ou 3/5 un récipient du type flacon à conserve d’environ 1 litre et y placer les animaux d'une même souche.

Récipients

  • Les récipients en verre sont préférables car ces insectes ne peuvent escalader le verre.
  • Les récipients à conserve de 0,5 ou 1 litre se prêtent bien à l’élevage.
  • Les récipients en plastique ne sont pas appropriés.
  • Pour réaliser des croisements, un seul couple d’animaux peut être placé dans un tube ou dans un récipient à drosophiles fermé par un papier fixé par un bracelet élastique.
  • Les insectes ont besoin d’oxygène et le papier doit donc être perméables à l’air (serviette en papier, essuie-tout).
  • Si des moisissures se développent, tuer les insectes par congélation et jeter le flacon.
  • On peut placer environ 50 adultes dans un flacon d’un demi litre et le double dans un flacon d’un litre. S’il y en a moins, ne pas oublier d'ajouter une garniture de grains de blé broyés pour faciliter le retournement des animaux.
  • Pour avoir suffisamment d’insectes pour une classe, maintenir environ 6 flacons d’élevage.

Quelques Tribolium adultes à la surface de la farine
Souche sauvage

  • Trucs et astuces
    • Placer du papier blanc sur la paillasse pour toutes les opérations avec les animaux. Ceci vous permettra de repérer les insectes qui essayent de s’enfuir et facilite le nettoyage.
    • Ne travailler qu’avec une souche à la fois pour limiter les risques de contamination entre souches et nettoyer la paillasse avant de passer à une autre souche.
    • Pour séparer les adultes et les larves de la farine, utiliser une passoire à tamis fin ("chinois").
    • Les insectes adultes peuvent vivre jusqu’à 6 mois à 25 – 30°C.
Vue dorsale
Vue latérale
Vue ventrale
Insecte adulte (Imago)
Souche sauvage Ga-1 (Georgia)

Les Coléoptères sont des insectes holométaboles (à métamorphoses complètes). Le développement post-embryonnaire de T. castaneum fait l'objet d'une autre page.


  • Ces insectes peuvent être infectés par des parasites qui ressemblent à de petites marques blanches sur la face ventrale ou sous les ailes. Si cela arrive, tuer les insectes et jeter les flacons.
  • Avant de se débarasser des animaux, les tuer par congélation.
  • Bien laver les flacons d’élevage avant de les réutiliser.
Souches initiales aimablement fournies par le Dr Harmony Baldwin, University of Utah

Page d'accueil de BMédia
Tous droits réservés
BMédia, 2000
Contact :