Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes

 
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires

Dissection de l'il de veau


Il est préférable d'utiliser des yeux fraîchement prélevés. Si leur utilisation doit être différée, il reste cependant possible de les conserver dans de l'eau formolée comme cela a été le cas pour la dissection présentée ci-dessous.
 
  •  Isolement du globe oculaire

  • Sous l'action du formol, les tissus sont fixés. La coagulation des protéines et des lipides ne permet plus guère de distinguer muscles extrinsèques de l'il et graisses. Les paupières sont repérables par les cils. 

    Cliquer pour agrandir l'image
    il de veau conservé dans le formol


Découper et éliminer les muscles et la graisse avec des ciseaux de dissection. 
Procéder avec prudence pour éviter de couper le fragment de nerf optique qui reste solidaire du globe oculaire.

Cliquer pour agrandir l'image
Globe oculaire nettoyé

  • Orientation
  • La pupille des bovins est horizontale et le nerf optique se détache du quart inféro-interne de la face postérieure du globe oculaire. Il se projette vers le bas en direction du plan de symétrie de la tête. Il en résulte que lorsque l'il est vu de face, il s'agit d'un il droit si le nerf optique est dirigé vers la gauche de l'observateur et inversement.
     

    Sur le cliché ci-contre, on a délimité sur la cornée le contour de la pupille, visible sur un il frais mais non sur un il conservé en raison de l'opacification due au formol .

    L'encart en bas à droite montre la pupille (devenue visible lorsque l'on regarde de l'intérieur l'hémisphère antérieur d'un il disséqué et éclairé). 
     

    Cliquer pour agrandir l'image
    il vu de face
    (encart : face interne de la pupille)
      Cliquer pour agrandir l'image
      il droit
      Côté temporal à gauche, côté nasal à droite

    Sur le globe oculaire nettoyé, on distingue notamment les insertions sur la sclérotique des muscles extrinsèques responsables des mouvements oculaires.

    Lorsque l'il est vu de face, la cornée qui est légèrement asymétrique présente une limite externe (c'est à dire temporale) un peu plus pointue que la limite interne (c'est à dire nasale).

    • Dissection du globe oculaire

    • Avec la pointe des ciseaux, faire une boutonnière dans la paroi de l'il au niveau de l'équateur.

      Cliquer pour agrandir l'image
      Emplacement de la boutonnière et de la ligne d'incision



    Découper ensuite la paroi avec les ciseaux en suivant la ligne équatoriale jusqu'à séparer deux hémisphères, l'un antérieur, l'autre postérieur.

    Cliquer pour agrandir l'image
    Découpe des enveloppes

    On distingue alors l'humeur vitrée qui remplit la chambre postérieure de l'il. Transparente sur l'il frais, elle est devenue opaque sous l'action du formol comme les autres milieux transparents de l'il. 
    La section permet également d'identifier les trois couches constituant le globe oculaire :
    la sclérotique, épaisse et fibreuse, dont la partie antérieure amincie, bombée et transparente sur l'il frais constitue la cornée ;
    la choroïde, fine et pigmentée, constituant une chambre noire et comportant une zone irisée, le tapis ;
    la rétine, fine couche photosensible d'où se détache le nerf optique au niveau de la papille correspondant au point aveugle.
    Cliquer pour agrandir l'image
    Chambre postérieure de l'il
    Cliquer pour agrandir l'image
    Hémisphère postérieur

    Le tapis, absent de l'il humain, constitue une zone réfléchissante de la choroïde visible ici par transparence à travers la rétine et délimité par les pointillés.

    Cliquer pour agrandir l'image
    Hémisphère antérieur

    Dans l'hémisphère antérieur, on distingue le cristallin rendu opaque par le formol et la limite de l'iris formée par le corps ciliaire constitué d'éléments rayonnants, les procès ciliaires.


    Cristallin
    La face antérieure du cristallin garde l'empreinte de l'insertion au corps ciliaire par les fibres de la zonule visible également sur le bord du corps ciliaire après avoir enlevé le cristallin..
    Une fois le cristallin enlevé, on distingue la pupille horizontale visible par transparence au fond de la chambre antérieure de l'il remplie sur le vivant par un liquide transparent, l'humeur aqueuse.


    Hémisphère antérieur, cristallin enlevé
    Cliquer pour agrandir l'image
    il humain
    (modèle en papier mâché)
    La structure de la chambre antérieure de l'il limitée en avant par la cornée et en arrière par la face antérieure du cristallin appliquée contre la pupille est visible sur ce modèle de l'il humain en papier mâché datant de 1955.



    Pour obtenir des yeux de veau, s'adresser au vétérinaire d'un abattoir.
     

    Page d'accueil de BMdia
    Tous droits réservés
    BMédia, 1999-2004