Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL



Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires

Sérodiagnostic de la syphilis (VDRL latex)


  •  Principe
L'addition d'anticorps spécifiques à une suspension d'éléments figurés portant les antigènes correspondants provoque leur agglutination comme, par exemple, dans l'hémagglutination où les éléments figurés sont des globules rouges. 
Des méthodes comparables de détection et de dosage d'anticorps mettent à profit les propriétés agglutinantes des anticorps vis à vis d'éléments inertes comme des particules de carbone, de cholestérol ou de latex sur lesquelles ont été fixés au préalable les antigènes appropriés.Le sérodiagnostic de la syphilis est fondé sur ce principe. 
La syphilis est une maladie infectieuse causée par un spirochète, le tréponème pâle (Treponema pallidum). C'est une maladie transmissible sexuellement et par le sang. Après avoir régressé au cours du vingtième siècle, on observe depuis quelques années une augmentation du nombre de nouveaux cas. 
L'infection par le tréponème provoque la formation d'anticorps anti-tréponème., notamment les réagines syphilitiques, anticorps dirigés contre des phospholipides du tréponème appelés antigènes de Wassermann. Ces antigènes présentent une antigénicité croisée avec des cardiolipides présents notamment dans le cur des mammifères. La détection dans un sérum de ces réagines (séropositivité) révèle l'infection syphilitique. 
La mise en évidence des réagines utilise des antigènes cardiolipidiques couplés à un support inerte (globules rouges, billes de latex, etc.) dont l'agglutination est facile à mettre en évidence. La sensibilité de ce type de test est élevée puisqu'elle permet de détecter des concentrations en anticorps aussi basses qu'une dizaine de nanogrammes par mL. La détection des anticorps peut-être simplement qualitative mais elle peut être rendue quantitative si l'on utilise des dilutions connues du sérum à tester.
Les réactifs de type VDRL (veneral disease research laboratory) comportent des antigènes cardiolipidiques associés à différents types de support. Le VDRL utilisé ici est un VDRL-latex constitué de microparticules de latex portant les antigènes cardiolipidiques.
Lorsque les particules de latex portant les antigènes cardiolipidiques sont mises en présence d'un sérum positif, elles s'agglutinent alors qu'elles ne s'agglutinent pas en présence d'un sérum négatif. 
L'agglutination peut être observée à lil nu ou au microscope.
  • Protocole
Après sortie du réfrigérateur, laisser les réactifs (sérum positif et VDRL-latex) revenir à la température ambiante.
Agiter le VDRL-latex avant utilisation pour éviter la sédimentation des particules au fond du flacon.


Matériel nécessaire

Déposer trois fois 30 µL de VDRL-latex sur une lame de microscope.


Dépôt du VDRL-latex

Ajouter 30 µL d'eau physiologique  en face de la première (témoin négatif), 30 µL de sérum de lapin immunisé contre le tréponème en face de la seconde (témoin positif) et 30 µL de sérum à tester en face de la troisième. 
Si on ne dispose pas de pipette de précision, déposer une goutte de chaque solution avec une pipette Pasteur ou une seringue jetable.

Agiter quelques instants par rotation de la lame.
La formation d'agglutinats est visible à lil nu au bout de quelques minutes.


Résultats à lil nu

Témoin négatif à gauche.
Témoin positif au centre.
Sérum testé à droite (noter la séropositivité révélée par la formation des agglutinats).
L'examen des gouttes au microscope à faible grossissement permet de confirmer la formation des agglutinats :

Résultat négatif
(microscope optique x 100)

Résultat positif
(microscope optique x 100)

  •  

  • Kit comportant l'ensemble des produits nécessaires  :
    APBG (Association des Professeurs de Biologie Géologie)
    BP 8337
    69356 Lyon Cedex 08
    Téléphone : 04 78 74 47 22
    Fax : 04 78 01 22 14

Produits individuels :
BIO-RAD
3 boulevard Raymond Poincare
92430 Marnes La Coquette
Téléphone : 01 47 95 60 00
Fax : 01 47 41 91 33
Page d'accueil de BMdia
Tous droits réservés
BMédia, 1999-2004
Contact :
Envoyer un courrier