Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires

Quelques manipulations d'immunologie

Une très grande variété de cellules et de molécules sont impliquées dans le fonctionnement du système immunitaire chez les vertébrés comme chez les invertébrés. 
Les cellules immunitaires des vertébrés, comme les lymphocytes, les granulocytes et les macrophages peuvent être facilement identifiées sur des frottis sanguins fixés et colorés par les méthodes classiques ou sur des frottis préparés à partir de la rate, du thymus ou de la moelle osseuse. Il est également possible d’identifier des immunocytes vivants d'invertébrés obtenus par prélèvement de liquide cœlomique chez la moule, l'huître, l'escargot ou le ver de terre et d’y observer la phagocytose.
Les molécules impliquées dans le fonctionnement du système immunitaire sont très nombreuses et variées. Il s’agit de diverses protéines membranaires (complexe majeur d’histocompatibilité, récepteurs des lymphocytes, glycoprotéines des groupes sanguins érythrocytaires, etc.) et d’une multitude de protéines solubles (anticorps, constituants du complément, messagers chimiques comme les interleukines, etc.) dont certaines peuvent être mises en évidence dans les liquides biologiques, notamment par électrophorèse
En outre, la progression des connaissance en immunologie a permis la mise au point d'outils diversifiés exploitant les propriétés de ces molécules, en particulier leur étroite spécificité. On les utilise notamment en pratique médicale (traitements par des gammaglobulines ou des interférons, divers tests de diagnostic, vaccins, etc.) et comme outils destinés à la recherche fondamentale (immunocytochimie, dosages radioimmunologiques, immunomarquage, immunoblot, etc.).
Dans l’enseignement, il peut être intéressant d’étudier certaines de ces molécules, soit simplement dans le but d’identifier quelques unes de leurs caractéristiques ou de comprendre les principes des techniques qui les utilisent, soit de comprendre certains des mécanismes qui règlent le fonctionnement du système immunitaire. La réalisation de ce type de manipulations est grandement facilitée par la disponibilité de divers kits dans le commerce. On trouvera les adresses des fournisseurs dans les pages correspondantes.
Enfin, il faut noter la possibilité de manipuler des représentations tridimensionnelles de ces molécules avec des logiciels d'infographie moléculaire tels que Rasmol, Rastop ou Chime. Les informations nécessaires sont présentées à la page "Modèles moléculaires" de ce site.

Page d'accueil de BMédia
Tous droits réservés
BMédia, 1999-2004
Contact :