Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes

 
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL


Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires

Génétique de Tribolium castaneum

T. castaneum se prête bien aux croisements classiques de la génétique formelle en raison de sa petite taille, de la facilité d'élevage de larges populations, de son bref cycle de vie et de ses mutations, aisément identifiables par les phénotypes correspondants. Comme son élevage est peu coûteux, peu encombrant, sans danger et sans odeur, il peut être facilement mené dans un établissement d'enseignement. Par rapport à la drosophile, l'avantage d'utiliser le tribolium est qu'il ne s'envole pas. En conséquence, il n'est pas nécessaire d'endormir les animaux pour observer les résultats des croisements.
Les mutations les plus pratiques à utiliser à cet effet sont, comme chez la drosophile, celles affectant la couleur des yeux (mutation white : oeil blanc) ou la couleur du corps (sooty : couleur brun-noirâtre) car elles sont détectables par une simple observation à la loupe binoculaire. T. castaneum présente également des mutations homéotiques, notamment antennapedia, caractérisée par la présence de pattes à la place des antennes.

Mutation sooty


La mutation sooty est récessive. Elle se traduit par une couleur du corps brun-noirâtre chez les homozygotes (sooty signifie "noir comme de la suie") détectable à l'oeil nu :

Souche sooty et souche sauvage
Noter la différence de couleur du corps visible à l'oeil nu sur un grand nombre d'individus


Mutation white (yeux blancs)


La mutation white se traduit par une absence de pigmentation des yeux qui apparaissent blancs. A la loupe binoculaire, on les distingue immédiatement des yeux noirs, caractère sauvage.


A gauche, mutant white ; à droite, mutant antennapedia
Noter la différence de couleur des yeux.
 


Tête de mutant white à plus fort grossissement
(la tête mesure environ 0,5 mm de long)
 


Mutation homéotique : mutation antennapedia


Les gènes homéotiques sont des gènes dont les mutations provoquent la transformation d'un segment du corps en un autre segment. La mutation antennapedia se traduit par la formation de pattes à la place des antennes.


Tête de mutant antennapedia
Longueur de la tête : environ 0,5 mm


En bref

Sur la photographie ci-dessous ont été réunis de gauche à droite : le mutant oeil blanc,le mutant antennapedia et la souche sauvage.


Mutant white, mutant antennapedia, souche sauvage

Souches initiales aimablement fournies par le Dr H. Baldwin, University of Utah


Page d'accueil de BMédia
Tous droits réservés
BMédia, 1999-2004
Contact :