Vous êtes sur ATP. Ce bandeau vous donne accès aux autres rubriques de Bmedia. Accueil
Biochimie 
et biologie moléculaire
Biologie 
du développement
Biologie cellulaire Zoologie Biologie végétale Physiologie végétale Informations sur le site Liens externes

 
Sans
ordinateur
RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Microbiologie
Biochimie
Biologie cellulaire
Génétique
Physiologie animale
Physiologie végétale
Evolution
Organismes modèles
Avec ordinateur
ExAO
Modèles moléculaires

Adaptation chromatique chez la crevette


Certains animaux sont capables de modifier leur couleur en fonction de l'environnement (homochromie), ce qui leur permet de passer plus facilement inaperçus de leurs prédateurs ou de leur proies. Chez la crevette Crangon crangon, l'homochromie est assurée par la dispersion plus ou moins importante des pigments contenus dans des cellules spécialisées du tégument, les mélanophores.

Crangon crangon sur fond sableux
Cliquer sur l'image pour obtenir une photo de plus grand format

Au moins quatre pigments existent dans les mélanophores de la crevette, brun-noir, blanc-argent, jaune et rouge. Les mélanophores peuvent être observés sur l'animal vivant avec une loupe binoculaire.


Crangon crangon à plus fort grossissement
Cliquer sur l'image pour obtenir une photo de plus grand format

L'adaptation chromatique peut être mise en évidence en plaçant les animaux dans une boîte de Pétri remplie d'eau de mer placée sur des fonds de différentes couleurs.
 

 



  • Station biologique de Roscoff
BP 74, F 29682 Roscoff Cedex, France.
Téléphone : 02 98 29 23 02 Télécopie : 02 98 29 23 80.
http://www.sb-roscoff.fr/ModBiol/liste.html

Page d'accueil de BMédia
Tous droits réservés
BMédia, 1999-2004
Contact :
Envoyer un courrier